L’artisanat du papier n’est pas si difficile que vous le pensez

L’artisanat du papier n’est pas si difficile que vous le pensez

L’INDE a toujours été un pays culturellement riche, avec des traditions diverses. Le mérite de ces deux attributs revient à l’influence que les différents empires ont exercée sur le pays. L’artisanat en Inde est le reflet de ces traditions et de ce patrimoine.

L’artisanat indien est toujours valorisé à l’intérieur et à l’extérieur du pays. Mais avec une économie en mutation, des questions politiques, des importations peu fiables et moins chères et pour bien d’autres raisons encore, le secteur de l’artisanat dans de nombreuses régions du pays lutte pour sa survie. De nombreuses institutions, marques et designers déploient des efforts constants pour préserver l’artisanat indien.

L’une de ces marques qui déploie des efforts considérables pour restaurer l’artisanat indien est StudioEnoy. Il s’agit d’un confluent de maîtres artisans et de designers. Le méritant Bhavya Gupta, diplômé du NIFT, a créé cette plateforme où ses créations contemporaines sont synchronisées avec les procédés artisanaux traditionnels et séculaires des maîtres artisans. Ses conceptions modernistes assurent une meilleure durabilité tout en préservant le processus artisanal authentique. Le studio travaille avec différents types d’artisanat – Batik, Tarkashi, Nakkashi, laquage de bois et kantha étant les principales formes d’artisanat. Voici un aperçu de ces artisanats :

Le tissu est ensuite teint.

– Batik – C’est une technique de teinture des tissus qui résiste à la cire. Elle crée un effet unique de couleur craquelée. Il est considéré comme l’une des formes artisanales les plus anciennes. En Inde, le batik remonte à près de 2000 ans. La méthode traditionnelle du batik consiste à bloquer certaines parties du tissu en les brossant ou en les recouvrant de cire chaude. Le tissu est ensuite teint. Les parties recouvertes de cire résistent à la teinture et conservent leur couleur d’origine. Aucun modèle de batik n’est identique à un autre, de sorte que chaque produit est considéré comme unique.

– Tarkashi – C’est un art qui consiste à incruster du fil métallique dans du bois sculpté. Le travail du tarkashi était pratiqué par les artisans cachemiris, qui l’enseignaient aux artisans d’autres régions du pays. Parmi les premiers produits de Tarkashi, on trouve des pantoufles en bois (Khadaun), que portent les hindous pieux. L’incrustation et la gravure étaient autrefois réalisées par les mêmes artisans, mais de nos jours, ces deux techniques sont considérées comme des compétences spécialisées.

– Nakkashi – l’artisanat de la sculpture sur bois est connu sous le nom de Nakkashi. Des dessins et des motifs complexes sont gravés sur divers bois comme le sheesham, le teck, etc. La sculpture est pratiquée sur presque tous les produits de décoration intérieure – meubles, lampes, lampes en T, étagères, cadres de fenêtres, etc.

– Laquage du bois – Les produits en bois tourné sont laqués de couleurs vives et éclatantes pour en rehausser la beauté. La particularité de cet artisanat est qu’il utilise toujours des couleurs purement naturelles et organiques. Cet artisanat indien de laquage du bois est devenu très populaire auprès de la clientèle internationale. Il est considéré comme une indication géographique par l’Organisation mondiale du commerce.

– Kantha – Il s’agit là encore d’une des formes artisanales les plus anciennes qui sont encore pratiquées. C’est un artisanat de broderie qui a un lien traditionnel fort avec la culture indienne, notamment dans les mariages et les festivals.

You might also like …